Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 01/10/2014

Invraisemblable semaine de sorties, peuplée de médiocrité et de prétention mal placée.

tu-veux-ou-tu-veux-pas-01-10-2014-3-g

 

Locke de Steven Knight

locke-locke-23-07-2014-3-g

Après le mec enfermé dans une cabine téléphonique (Phone Booth) et le mec enfermé dans un cercueil (Buried), voici le mec enfermé dans sa voiture. Film de petit malin par excellence, Locke suit son personnage principal – et seul visible à l’écran – dans un trajet qui va changer sa vie. Composé donc exclusivement de dialogues – au téléphone –, voici un pur film de scénario qui tente de se faire passer pour un tour-de-force de mise en scène. S’il se laisse suivre sans trop d’ennui, le film vaut finalement plus pour la prestation solo de son acteur (Tom Hardy) que pour son dispositif roublard.

Note : 4,5/10

 

And So It Goes de Rob Reiner

AND SO IT GOES

Michael Douglas et Diane Keaton sont les vedettes de cette comédie romantique pour vieux doublée d’un mélo larmoyant. L’ensemble reste certes regardable mais ce genre de film à l’ancienne semble totalement anachronique en 2014.

Note : 4/10

 

The November Man de Roger Donaldson

NOVEMBER-MAN-Peter-et-son-gun

Dix ans après avoir raccroché les gants de la franchise James Bond, Pierce Brosnan revient dans un film d’espionnage de seconde zone. En ancien espion coriace et revanchard, il semble constamment être en train de passer des essais pour intégrer la bande des Expendables. À suivre….

Note : 4/10

 

Dracula Untold de Gary Shore

Dracula Untold

Dans la lignée de I, Frankenstein ou de Hansel et Gretel : Chasseurs de sorcières, voici une nouvelle tentative de dépoussiérage d’une figure mythique de l’inconscient collectif. Quelque part entre Game of Thrones – pour les batailles – et Underworld – pour les monstres – ce Dracula Untold est assez représentatif des séries B hybrides du moment, qui n’arrivent pas à se positionner clairement et à se différencier de la masse.

Note : 3,5/10

 

Tu veux ou tu veux pas de Tonie Marshall

tu-veux-ou-tu-veux-pas-01-10-2014-6-g

Au-delà de l’idée strictement commerciale de faire se rencontrer Sophie Marceau et Patrick Bruel pour la première fois à l’écran, cette comédie romantique de base repose sur une autre « idée » de rencontre, celle d’une nymphomane décomplexée et d’un sex-addict repenti. Autant dire que les idées s’arrêtent là et que le téléfilm de prime-time est donc en roue libre, à peine perturbé par quelques blagues graveleuses.

Note : 3,5/10

 

Third Person (Puzzle) de Paul Haggis

PHM_1296.dng

Paul Haggis persiste et signe dans le film-choral – après Crash en 2004 – et s’empêtre dans toutes les tares de ce sous-genre agaçant, proche du mélodrame. Dans un grand salmigondis sur la vie et la mort, la réalité et la fiction, les comédiens en font soit des tonnes – Olivia Wilde, Mila Kunis – soit le minimum syndical – Liam Neeson, Adrien Brody. Les plus gros navets sont souvent ceux qui se prennent au sérieux !

Note : 3/10

 

Calvary de John Michael McDonagh

calvary

Film coup-de-poing charriant tous les thèmes de l’épate-bourgeois – pédophilie des prêtres, justice personnelle,… – Calvary est réellement antipathique, empreint de suffisance et d’une morale douteuse. On est à deux doigts du film facho.

Note : 3/10

 

Tokyo Anyway de Camille Meynard

Tokyo-Anyway

Sorte de court-métrage d’étudiant étiré sur une heure pour rentrer dans la case « long métrage », ce premier film belge enfile les clichés sur la jeunesse et prouve une nouvelle fois que l’impro mal gérée est une très mauvaise manière de pallier le manque d’inspiration.

Lire la critique complète

Note : 2/10

Publicités

11 Réponses

  1. anzevui

    La vraie question est de savoir si vous avez vu les films dont vous mettez des notes? Franchement je pense pas. J’adore lire les critiques de film, car d’habitude il y a deux monde entre le critique et le publique, plus la critique est negative, plus le film est bien (pour nous pauvre cinephile)… Vous c’est inexistant, peut etre devriez vous changer de job???

    octobre 10, 2014 à 08:49

    • Évidemment que j’ai vu ces films. Et si vous trouvez un de ceux-ci intéressant, c’est que soit c’est vous qui ne les avez pas vu, soit que vous n’êtes en aucun cas le cinéphile que vous prétendez être. Je vous conseille également de vérifier votre orthographe avant de poster un commentaire sur un site.

      octobre 10, 2014 à 09:21

    • Louis Dandroit

      On dirait l’intervention d’un membre du fan club du cinoche belge francophone genre Cinevox and Co, vexé que l’on ne s’agenouille pas devant le génie insurpassable de toute cette clique de candidats aux César, oh pardon, aux Magritte, vous savez, ce cérémonial ultra-boboïste d’auto-congratulations incestueuses regardé par personne (comme 95% de leurs films d’ailleurs), à part eux-mêmes évidemment.

      décembre 10, 2014 à 20:20

      • anzevui

        Wouah….. « ultra-boboïste d’auto-congratulations incestueuses », ça devient du lourd. On est dans l’auto fellation là….

        Plus sérieusement, j’adore les « critiques » de CAMERA OBSCURA, en 4 lignes, il à résumé un film, et il ose se nommer « critique ». Marrant…..

        Alors effectivement la correction des fautes d’orthographe lui laisse libre champ pour un métier plus près de ces capacités^^

        Et Louis que passa, vous aimez pas les Belges? Sérieux, pour poster ce genre de réponse il faut avoir un grand manque de choses à faire dans sa vie….
        Je ne suis pas Belge, mais je les adores, en plus intrigué par votre intervention j’ai été consulté la page de CINEVOX – le cinéma vu par les Belges, et c’est pas si mal, en tout cas mieux que ce que sont capable de nous pondre les génies de Français que vous êtes…..

        décembre 11, 2014 à 07:25

  2. Content de voir qu’anzevui soigne maintenant son orthographe (même si ce n’est pas encore tout à fait ça)… j’aurai au moins servi à quelque chose.
    Je tiens à préciser que je suis moi-même belge, puisqu’il faut maintenant justifier sa nationalité. Je me demande d’ailleurs en quoi c’est important, puisque je ne fais pas de vendetta contre le cinéma belge. Quand un film est bon, je le dit. Quand il est mauvais, je le dis également.
    Anzevui, si vous n’aimez-pas mes appréciations en quelques lignes (critiques express, c’est vrai, mais qui permettent de couvrir l’actualité et des films qui ne méritent souvent pas plus), allez donc jeter un coup d’œil sur les analyses que j’ai faites de Mommy, Boyhood, White God ou même Hunger Games.
    Et si ça ne vous plaît toujours pas, rabattez-vous sur Cinévox. C’est sûr qu’ils sont beaucoup plus politiquement correct et unanimement positifs puisque leur but est de promouvoir le cinéma belge, quel qu’il soit, et sans point de vue critique.

    décembre 11, 2014 à 10:45

    • anzevui

      Les remises en questions sont difficiles hein?

      Désolé, je suis toutes vos critiques, non pas parce qu’elles sont à mon avis justifiées, mais uniquement car je trouve sur toutes les critiques en Français que je lis sur IMDB, et il y en a des très biens, tandis que les vôtres, souvent, sont complètement illogique….

      Je ne parle pas de politiquement correct, je déteste le politiquement correct….Je ne demande pas de justifier les nationalités, ce n’est pas moi qui parle des Belges hein….

      Mais de de dire que certains films ne méritent pas plus, c’est clairement faire preuve d’un mépris injustifié envers lesdits films, et c’est cela que je méprise chez vous.

      D’où la question, est ce une volonté de dénigrer le 7ème art ou juste une faute de goût…? Après c’est clair que de traiter Hunger games de blockbuster intelligent, il faudra me faire partager ce que vous fumez…..

      Quand à mon orthographe, c’est clairement pas mon fort, je le reconnais, mais moi j’ai du goût et cela ne s’improvise pas.

      Je reste libre d’aimer ou pas vos critiques, et tant qu’elles sont publiques, de vous le dire. Que cela plaise ou non…..

      décembre 11, 2014 à 20:19

  3. Vous qui parlez de se remettre en question, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. En quoi auriez-vous plus de goût que moi? Parce que vous aimez tout ce qui sort (à part quelques blockbusters, apparemment).
    Le goût, c’est aussi d’être sélectif, de justifier ses choix et d’établir une ligne esthétique à partir des films que l’on aime et ceux que l’on aime pas. C’est le rôle du critique.
    Libre à vous de ne pas être d’accord avec ça, mais pourquoi dès lors perdre son temps à lire toutes les critiques, si vous savez d’avance que vous n’allez pas être d’accord avec elles.
    Il y a plusieurs chapelles de critiques, avec des goûts différents, voire totalement opposés. Orientez-vous vers ceux qui reflètent le plus vos propres goûts, ça vous évitera de vous énerver pour rien.
    Je ne pense pas que votre vision du cinéma soit la bonne, mais chacun fait ce qu’il veut, et aime ce qu’il veut.
    Vous pouvez toujours faire des commentaires sur le site si vous le souhaitez, et je peux les laisser publiés si je les estime pertinents, tout comme je peux les retirer si j’estime le contraire. N’oubliez pas que ce site est le mien et que je décide donc de ce qui y apparaît ou pas.
    Je vous invite à créer également votre propre site et d’y écrire également vos propres critiques, que d’autres personnes ne manqueront pas de commenter, comme vous avez encore le loisir de le faire ici.

    décembre 11, 2014 à 22:17

    • anzevui

      Ok juge et juré.
      Comme c’est facile…
      Bonne soirée Mister Cinema.

      décembre 11, 2014 à 23:34

  4. Pingback: Tops et flops de 2014 | CAMERA OBSCURA

  5. Louis Dandroit

    S’il n’y avait que l’orthographe… « Je ne suis pas Belge, mais je les adores »… « je suis toutes vos critiques, non pas parce qu’elles sont à mon avis justifiées, mais uniquement car je trouve sur toutes les critiques en Français que je lis sur IMDB, et il y en a des très biens, tandis que les vôtres, souvent, sont complètement illogique…. »… « Ok juge et juré »… Vous vouliez sans doute dire « juge et partie »? Que voulez-vous répondre à un tel chapelet d’inepties débité, qui plus est, dans une syntaxe calamiteuse? Restez donc chez Cinevox, rayon (auto)fellations vous serez servi! PS: je suis belge francophone pur jus^^

    janvier 8, 2015 à 21:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s