Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 22/04/2015

Deux grands films sortent dans les salles belges cette semaine : l’Ours d’or du dernier festival de Berlin et le nouvel opus de Jean-Charles Hue sur la famille Dorkel. Sur le plan strictement mercantile, les Avengers occupent le terrain….

slide_taxi-00660

 

Taxi Teheran de Jafar Panahi

slide_taxi-00520

Interdit de tourner des films et de quitter l’Iran depuis 2010, Jafar Panahi continue tant bien que mal, et coûte que coûte, à filmer et à faire du cinéma. Après Ceci n’est pas un film en 2011 – tourné dans son immeuble, duquel il avait l’interdiction de sortir – et Pardé en 2013, Taxi Teheran est son troisième film réalisé dans la clandestinité, et abordant de front les conditions mêmes de celle-ci.

Lire la critique complète

Également sur Le Suricate Magazine

Note : 8,5/10

 

Mange tes morts de Jean-Charles Hue

Photo-1

Depuis dix ans, Jean-Charles Hue suit avec sa caméra les Dorkel, une famille de yéniches – communauté de semi-nomade, notamment installée en Picardie. Après avoir tiré plusieurs documentaires de cette relation de confiance qui s’est installée entre eux, il a décidé de faire basculer cette collaboration en 2010, en teintant le documentaire de fiction et en faisant des Dorkel de véritables personnages de cinéma.

Lire la critique complète

Lire l’interview de Jean-Charles Hue

Note : 8/10

 

L’Année prochaine de Vania Leturcq

l_annee_prochaine_c_helicotronc_site2_0

Premier long métrage belge situant son action en France, L’Année prochaine montre comment deux amies fusionnelles se déchirent lorsqu’il s’agit de rentrer dans la vie adulte et de faire des choix déterminants pour leur avenir. Le film essaye tant bien que mal de ne pas prendre parti pour l’une ou l’autre de ses deux héroïnes et semble mettre la subtilité comme mot d’ordre au centre de son scénario. Mais cette consigne implicite limite au final la mise en scène, réduite à illustrer un propos et à mettre en valeur des acteurs, par ailleurs tous très bons.

Note : 5,5/10

 

Avengers : L’ère d’Ultron de Joss Whedon

Avengers-2-Age-of-Ultron-Photo-Captain-America-Thor-Chris-Evans-Hemsworth-Interior-High-res

Ce deuxième épisode des Avengers – et énième de la saga Marvel – s’avère moins intéressant, plus convenu et plus ennuyeux que la moyenne de ses semblables. C’est probablement l’accumulation produite par cette série de films qui commence à lasser, ainsi que les thèmes récurrents et pas beaucoup renouvelés – le questionnement et la solitude du héros, l’esprit de camaraderie entre des personnages finalement marginaux, ou encore la responsabilité d’une superpuissance envers ses victimes collatérales. Ici, les monstres dénaturés et autres demi-dieux affrontent Ultron, une entité volatile et régénératrice, bien représentative des menaces terroristes contemporaines qui empruntent les voies de l’informatique et d’internet. Le sous-texte politique est donc toujours présent, mais s’enfonce tout doucement dans le systématisme et la roublardise.

Note : 4/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s