Critique et analyse cinématographique

BIFFF 2015 – « The Terror Live » de Kim Byeong-woo

Dans un studio de radio, puis de télévision, un animateur sur le retour se retrouve à dialoguer en exclusivité avec un dangereux terroriste qui vient de faire sauter un pont de Seoul. Lors de son huis-clos oppressant et effréné, The Terror Live se fait étonnamment polémique, voire anarchiste.

the-terror-live-2

Si le film est extrêmement bavard et n’avance d’ailleurs qu’à travers le dialogue, la mise en scène et le montage dynamiques, sans être révolutionnaires ni très réfléchis, parviennent à emballer tout ça à la manière d’un vrai film d’action. En cela, il est très représentatif d’une réelle efficacité du cinéma de genre sud-coréen, singulier tout en restant très grand public. Mais là où le film surprend vraiment c’est dans la manière dont il aborde son personnage de terroriste, dont il semble presque légitimiser les actes, mus par un esprit de révolte populaire face à l’exploitation des classes travailleuses par des autorités et des élites corrompues. Si le résultat est parfois à la limite du poujadisme, on ne peut tout de même pas s’empêcher de savourer un tel jusqu’au-boutisme, dans un film qui reste un vrai divertissement.

Thibaut Grégoire

 

Le BIFFF se déroule du 7 au 19 avril, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Plus d’infos sur le site du BIFFF

2 Réponses

  1. Pingback: BIFFF 2015 – Jour 11 | CAMERA OBSCURA

  2. Pingback: BIFFF 2015 – Tops et flops | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s