Critique et analyse cinématographique

FILM FEST GENT 2016 – « Grave » de Julia Ducournau

À sa présentation à Cannes (Semaine de la Critique) en mai dernier, le premier film de Julia Ducourneau a fait un petit « buzz » auprès de la critique française, en recherche de l’équivalent national de It Follows ou d’un certain renouveau fantasmé du cinéma de genre. Malheureusement, Grave est plus proche de précédentes tentatives françaises dans le domaine, de films « pour choquer » tels Sheitan de Kim Chapiron ou Frontière(s) de Xavier Gens.

392936

De la veine It Follows, on peut retenir la tentative du film de rendre compte des troubles sexuels de l’adolescence et de transformer ceux-ci en menace. Mais là où le film de David Robert Mitchell rendait cette menace diffuse, fantomatique, Julia Ducournau y va avec ses gros sabots et privilégie le coup-de-poing à la demi-mesure. Son personnage principal, Justine, issue d’une famille de végétariens, se trouve des envies cannibales lorsqu’elle mange pour la première fois de la viande à l’occasion de rituels d’initiations lors de son baptême estudiantin. Les prémisses de la découverte de ses pulsions par la jeune fille sont plutôt bien rendues – la comédienne Garance Marillier y est aussi pour quelque chose – même si l’utilisation « stylée » de la musique électro à tout bout de champ commence sérieusement à agacer et à sentir le réchauffé. Mais dès que Ducournau la confronte à des fêtes estudiantines débridées, Justine se transforme en prédatrice allumée, ce qui déforce complètement la tension, le personnage et le jeu de l’actrice. Grave apparaît alors comme un film de sales gamins qui n’ont qu’une seule envie, choquer gratuitement. On aurait tort de chercher du sens et un fond à cette série B horrifique qui se la joue « auteur », comme l’atteste d’ailleurs le dernier plan du film, sorte de twist cynique et sûr de son effet, qui finit de réduire le film à ce qu’il est : une blague anecdotique.

Thibaut Grégoire

 

Le Festival de Gand se déroule du 11 au 21 octobre 2016

Plus d’infos sur le site du festival

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s