Critique et analyse cinématographique

FIFF 2015 – « Much Loved » de Nabil Ayouch

Lors de sa présentation à Cannes en mai dernier, le nouveau film de Nabil Ayouch a beaucoup fait parler de lui, pour des raisons plus politiques que cinématographiques. En effet, Much Loved a créé le scandale dans son pays d’origine, le Maroc, où il a été tout bonnement interdit et son réalisateur implicitement banni.

muchloved

Il faut dire que c’est la première fois que l’on voit un film du monde arabe aborder de manière aussi directe un sujet pleinement sexuel : la vie quotidienne de plusieurs prostituées, au gré des fêtes orgiaques organisées par de riches saoudiens, de leurs déboires avec leurs clients et avec la police. Much Loved est cru, frontal, et n’épargne pas aux yeux ni aux oreilles de ses spectateurs l’horreur ordinaire du travail de ces femmes, soumises aux lois du capitalisme triomphant et de la corruption. Le film se divise néanmoins en deux parties, la première montrant sans faire de concessions cette réalité glauque et la seconde s’attachant plus à donner à cette « bande de filles » une respiration en guise de repos et de flâneries entre copines. En cela, il apparaît comme hybride, ou inachevé, tiraillé entre une envie de réalisme brut et une nécessité de restaurer la dignité de ses personnages.

S’il est vrai que le geste du film est sain et primordial, il passe presque inévitablement par un style et une esthétique qui privilégie le choc et l’âpreté. Voir ces actrices dans des situations souvent occultées dans le cinéma en langue arabe et les entendre parler sans tabous constitue la grande force du film et sa principale raison d’être. En tant qu’objet politique, le film de Nabil Ayouch est incontestablement fort. Cependant, affronter le réel et la saleté sans détour est une démarche qui pose toujours question sur le plan de l’éthique cinématographique. Much Loved met donc le critique dans une position inconfortable, tiraillé entre ses idéaux politiques et cinématographiques.

Thibaut Grégoire

 

Le FIFF se tient à Namur du 2 au 9 octobre 2015

Plus d’infos sur le site du FIFF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s