Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 02/09/2015

Très peu de sorties cette semaine, mais une parfaite synthèse des opposés cinématographiques puisque sortent simultanément pas moins que le meilleur et le pire film de l’année.

412404

 

Cemetery of Splendour d’Apichatpong Weerasethakul

Cemetery-of-Splendour-le-monde-d-Api

Depuis sa Palme d’Or en 2010 pour Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, le cinéaste et vidéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul a vu malgré lui sa renommée considérablement augmenter, même auprès d’un public qui ne verra jamais aucun de ses films. Il faut dire que rarement une Palme d’Or fut autant contestée que celle-là – pourtant une des plus belles de ces dernières années –, jugée trop absconse, pas assez populaire, par des médias peu au fait du cinéma d’auteur auquel le film se rattache et par une critique généraliste qui a parfois du mal à comprendre le travail et les œuvres du cinéaste, quitte à qualifier celles-ci trop péremptoirement de rébarbatives.

Lire la critique complète

Également sur Le Suricate Magazine

Note : 8,5/10

 

Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael

Le tout nouveau testament

S’il arborait peut-être une certaine originalité au début des années 90, le cinéma de Jaco Van Dormael est aujourd’hui devenu la caricature de ce qu’il menaçait déjà d’être à ses débuts : un cinéma de publicitaire recyclant des gimmicks et des « trouvailles » usées jusqu’à la moelle.

Lire la critique complète

Note : 1,5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s