Critique et analyse cinématographique

BIFFF 2015 – Clôture

La dernière journée du BIFFF se résumait à deux films de clôture, chacun plutôt plaisant sans être exceptionnel. Ces deux semaines en vase clos se terminent donc, et les cinéphiles peuvent reprendre leurs activités normales.

BigGame

 

Big Game de Jalmari Helander

Big-Game-DI-2

Dans ce film d’action finlandais, le président des Etats-Unis – incarné par un Samuel L. Jackson en mode « cacheton » – fuit des mercenaires voulant le ramener comme trophée de chasse, avec l’aide d’un jeune garçon tout juste armé d’un arc à flèches rudimentaire. C’est simpliste, bourrin et infantile, mais le second degré qu’il s’en dégage et quelques gags en font un divertissement sympathique, aussitôt vu aussitôt oublié.

Note : 5,5/10

 

In Order of Disappearance de Hans Petter Moland

In order of disappearance_Photo by_Philip Ogaard

Un père de famille bien sous tout rapport se met en tête de retrouver tous les malfrats mêlés de près ou de loin au meurtre de son fils et de leur régler leur compte. Dans sa croisade, il cause malgré lui une guerre des gangs entre un gangster végétarien et la mafia serbe. In Order of Disappearance oscille sans cesse entre réalisme froid et film d’auto-justice décalé. Les deux versants réservent quelques bonnes scènes et Stellan Skarsgard est épatant dans le rôle principal.

Note : 6/10

 

Le BIFFF s’est déroulé du 7 au 19 avril, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Plus d’infos sur le site du BIFFF

Une Réponse

  1. Pingback: BIFFF 2015 – Tops et flops | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s