Critique et analyse cinématographique

BIFFF 2015 – Jour 5

Cette cinquième journée au BIFFF était marquée par le ZomBifff Day – des zombies un peu partout dans le centre de Bruxelles et dans les couloirs du Palais des Beaux-Arts – et par la Nuit Fantastique. Mais elle le fut également – avec plus ou moins de bonheur – par deux films sud-américains : El Incidente pour le Mexique et The Returned pour l’Argentine, sur lequel le BIFFF propose un Focus cette année.

el-incidente-01

 

Infini de Shane Abbess

poster-posse-member-candykiller-reveals-his-official-poster-for-the-upcoming-sci-fi-thriller-infini-343d6bf7-a1b5-4f8b-8ba7-eb7662e0e598-png-142265

Ce film de SF australien, sur quelques soldats prisonniers d’une faille temporelles intersidérale, est vite incompréhensible et inconséquent à plusieurs niveaux – scénario, mise en scène, prestations d’acteurs. Le dénouement pousse quant à lui à se dire : « Tout ça pour ça ! ».

Note : 3,5/10

 

El Incidente d’Isaac Ezban

EL-INCIDENTE-99

Dans deux endroits distincts – la cage d’escalier d’un immeuble et une route déserte – plusieurs personnages se retrouvent coincés dans le temps et dans l’espace. Si l’installation du récit est un peu laborieuse et que les acteurs ne sont pas tous excellents, la deuxième partie apporte une évolution surprenante – et un changement quasi-complet de son casting. La mise en scène peut alors également s’emballer, et jouer notamment sur l’accumulation et la répétition. Malheureusement, le fin mot de l’histoire, pas plus mauvais qu’un autre mais beaucoup trop explicatif, fait un peu retomber le soufflet. El Incidente est prometteur mais aurait gagné à se ménager plus de mystère et de retenue.

Note : 6/10

 

Ellos Volvieron (The Returned) d’Iván Noel

6qW2qBAdNUITLfZq6FDHqkaj0BW

Avant la projection du film, le réalisateur a confié être à la base musicien et être venu au cinéma par hasard, pour mettre des images sur sa musique. Cela se voit…. On est effectivement plus ici devant un catalogue de « belles » images baignées par une musique omniprésente et vite encombrante. D’où l’impression de voir un catalogue de photographies, calquées sur un scénario assez convenu qui met en scène des enfants-revenants, et esthétisant une représentation quelque peu misérabiliste d’un petit village Argentin.

Note : 4,5/10

 

Everly de Joe Lynch

salma-hayek-everly

Voir la séquestration et la torture être mis au centre d’un film d’action décérébré, ainsi que des prostitués se transformer en chasseurs de primes et tirer à tout-va, au mépris de toute forme de réalité et de dignité, uniquement sous le prétexte d’un divertissement prétendument jouissif et revanchard, constitue les limites du genre et la raison pour laquelle Everly est un film plus que problématique, voire puant….

Note : 2/10

 

Life After Beth de Jeff Baena

life-after-beth-2

Porté par d’excellents acteurs de la scène indépendante américaine (Aubrey Plaza, Dane DeHaan, John C. Reilly, Anna Kendrick), le film de Jeff Baena commence plus ou moins de la même manière que le Burying the Ex de Joe Dante – la petite copine décédée revient miraculeusement d’entre les morts. Mais l’humour de ce film-ci est beaucoup moins frontal que celui de Dante. Life After Beth est d’ailleurs beaucoup plus efficace dans les relations entre ses personnages lors de la première partie, que dans le déferlement de zombies final, flirtant allègrement avec le n’importe quoi.

Note : 5,5/10

 

Le BIFFF se déroule du 7 au 19 avril, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

Plus d’infos sur le site du BIFFF

Une Réponse

  1. Pingback: BIFFF 2015 – Tops et flops | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s