Critique et analyse cinématographique

Magritte 2015 – Palmarès

Alors qu’ils avaient été snobés il y a trois ans pour le bon Gamin au vélo, voici les frères Dardenne récompensés pour leur plus mauvais film. Les voies des Magritte et des professionnels du cinéma belge sont impénétrables….

deux-jours-une-nuit-4-g

 

Meilleur film : « Deux jours, une nuit », de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Meilleur réalisateur : Jean-Pierre et Luc Dardenne, pour « Deux jours, une nuit »

Meilleur film flamand : « Marina », de Stijn Coninx

Meilleur premier film : « Je te survivrai », de Sylvestre Sbille

Meilleur scénario : Lucas Belvaux, pour « Pas son genre »

Meilleur acteur : Fabrizio Rongione, pour « Deux jours, une nuit »

Meilleur actrice : Emilie Dequenne, pour « Pas son genre »

Meilleure acteur dans un second rôle : Jérémie Renier, pour « Saint Laurent »

Meilleure actrice dans un second rôle : Lubna Azabal, pour « La Marche »

Meilleur espoir féminin : Ambre Grouwels, pour « Baby balloon »

Meilleur espoir masculin : Marc Zinga, pour « Les Rayures du Zèbre »

Meilleurs décors : Hubert Pouille, pour « Marina »

Meilleurs costumes : Catherine Marchand, pour « Marina »

Meilleure image : Manu Dacosse, pour « L’Etrange couleur des larmes de ton corps »

Meilleur son : Henri Morelle et Luc Thomas, pour « Pas son genre »

Meilleur montage : Damien Keyeux, pour « La Marche »

Meilleure musique originale : Soldout pour « Puppy Love »

Meilleur court-métrage : « La Bûche de Noël », de Stéphane Aubier et Vincent Patar

Meilleur documentaire : « Quand je serai dictateur », de Yaël André

Magritte d’honneur : Pierre Richard

 

Plus d’infos sur le site des Magritte

Publicités

4 Réponses

  1. Louis Danfroit

    Il fallait bien qu’ils compensent avec un nom ronflant l »impression de médiocrité générale de l’édition précédente, laquelle en la matière avait battu tous les records.

    février 10, 2015 à 00:01

  2. A reblogué ceci sur Mon site officiel / My official websiteet a ajouté:
    Les Magritte 2015 le résumé du palmarès (c’est l’équivalent des Césars en Belgique)

    février 10, 2015 à 18:00

  3. Louis Dandroit

    Pour le reste, cérémonie toujours aussi pathétique avec leur humour faussement irrévérencieux de petits bourgeois qui ne fait rire qu’eux-mêmes. Ça nous promet de futurs films de merde à la pelle que les Reynaert, Pierquin et autres brillants propagandistes ne manqueront pas de présenter (en vase clos) comme les nouvelles « perles du cinéma belge ».

    février 11, 2015 à 13:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s