Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 23/04/2014

Au programme cette semaine : Catherine Deneuve dans une comédie dépressive, un premier film inégal et un Jude Law en roue libre.

dans-la-cour-23-04-2014-3-g

 

Dans la cour de Pierre Salvadori

dans-la-cour-23-04-2014-6-g

La comédie dépressive de Pierre Salvadori revient dans une ligne plus humble et impressionniste – après des tentatives grand public avec, notamment, Audrey Tautou – et retrouve un ton singulier et une sympathie qui semblait l’avoir quitté. Reposant principalement sur les situations et les acteurs, le film tire bien parti de l’alchimie entre ses deux têtes d’affiche, Gustave Kervern et Catherine Deneuve.

Note : 6/10

 

Après la nuit de Basil da Cunha

apres-la-nuit-ate-ver-a-luz-05-03-2014-8-g

D’un ennui profond, ce film suisse tourné dans les bidonvilles créoles de Lisbonne (?) mise beaucoup sur l’énergie et le naturel de ses comédiens non professionnels. Mais alors que la simplicité de son scénario et ce non-professionnalisme appellerait à une épure des dialogues, le film est bavard et devient assez vite incompréhensible. Un humour singulier et quelques envolées lyriques ne parviennent pas à sauver Après la nuit.

Note : 4/10

 

Dom Hemingway de Richard Shepard

DXIyU2W

Phagocyté par l’interprétation outrée et cabotine de Jude Law, ce film de gangsters anglais marche sur les plates-bandes laissées en friche par Guy Ritchie depuis son revirement « sherlockholmesque ». Malgré quelques scènes savoureuses et une volonté évidente de faire de la série B de luxe, le film souffre d’une mise en scène lourdingue et d’une direction d’acteurs passive.

Note : 4/10

 

Rattrapage

 

Tom à la ferme de Xavier Dolan

tom-a-la-ferme-16-04-2014-9-g

A vingt-cinq ans, Xavier Dolan nous propose son quatrième long métrage et continue de surprendre en s’attaquant cette fois-ci au thriller psychologique et au suspense hitchcockien. Au-delà des genres et des influences, son cinéma s’affirme de plus en plus et le confirme en auteur indéniable.

Lire la critique complète

Note : 7/10

 

Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? de Philippe de Chauveron

maxresdefault22

Comédie beauf et populiste qui sacrifie à la dictature de la vanne des thèmes comme le racisme ordinaire et la mixité.

Lire la critique complète

Note : 2/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s