Critique et analyse cinématographique

Anima 2014 – « Garden of Words » de Makoto Shinkai

Présenté hors compétition au festival Anima, ce moyen métrage s’intéresse de manière très intimiste aux rencontres par temps de pluie d’un jeune homme et d’une femme énigmatique, dans un jardin japonais.

garden_of_words_mangazo_de_manipuladora_02_tierra_Freak_tierrafreak.com_.ar_

Le récit simple et délicat du film est en parfaite adéquation avec sa durée et son style. Garden of Words s’inscrit pleinement dans une ligne très académique du cinéma d’animation japonais actuel, dans lequel un réalisme du quotidien côtoie la ligne claire. Mais c’est dans sa petite musique singulière, scandant la narration au fil des rencontres des deux personnages, que le film intéresse et émeut. Malheureusement, il finit in extremis par céder aux sirènes du mélodrame dans un final inexplicablement larmoyant, et sombre même dans le ridicule lors de ses toutes dernières minutes, saccagées par une chanson mièvre.

Thibaut Grégoire

 

Le festival Anima 2014 se déroule du 28 février au 9 mars à Flagey

Plus d’infos sur le site du festival

Publicités

Une Réponse

  1. Pingback: Anima 2014 – Quelques films… | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s