Critique et analyse cinématographique

« Les Trois frères, le retour » des Inconnus

18 ans après leur première rencontre, les frères Latour sont contraints de se revoir afin d’éponger une vieille dette laissée par leur défunte mère. Et après ? Rien ! Outre cette absence évidente d’intrigue, voici 5 raisons pour lesquelles ce retour boursouflé constitue un bon gros film de merde.

les-trois-freres-le-retour-12-02-2014-15-g

1. Il est légitime de se demander pourquoi donner aujourd’hui une suite à un succès des années 90, au vu du manque d’inspiration flagrant de l’entreprise. La réponse est sans doute d’ordre financière. Il est d’ailleurs ironique et révélateur de constater à quel point l’argent est au centre de l’action du film.

2. On se demande d’ailleurs si le scénario n’a pas été écrit dans la foulée du premier et retrouvé dans une vieille armoire, tant l’humour est ici dramatiquement démodé. S’il avait été réalisé dans les années 90, le film aurait été exactement pareil. Les Inconnus ont vraisemblablement arrêté d’observer la société à cette époque.

3. Contrairement au premier épisode, il n’y a que très peu de rires à la clé. Et surtout aucun gag digne de ce nom, ni de gimmicks ou de blagues récurrentes, ce qui est pourtant le béaba de ce type de comédies.

4. Outre ces problèmes d’humour, forts dommageables pour un film soi-disant comique, Les Trois frères, le retour souffre également d’un manque cruel de rythme. Ça ne démarre jamais et les pauvres sous-intrigues se succèdent comme dans une enfilade de sketches sans queue ni tête.

5. Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus ne sont pas vraiment les meilleurs acteurs du monde, et cela transparaît cruellement dans cette suite. Autant la fraîcheur et la sympathie de leurs personnages de comiques pouvaient faire mouche dans le premier film, autant il ne reste ici que trois comédiens de boulevard fatigués, réduits à grimacer et à enfiler des déguisements ridicules pour espérer arracher quelques malheureux sourires forcés.

Consulter le site de Film de Merde

Publicités

2 Réponses

  1. Pingback: Sorties Cinéma – 12/02/2014 | CAMERA OBSCURA

  2. Pingback: Tops et flops de 2014 | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s