Critique et analyse cinématographique

« Dallas Buyers Club » de Jean-Marc Vallée : Nouvel académisme

Challenger dans la course aux oscars, Dallas Buyers Club donne l’occasion à Matthew McConaughey d’asseoir son nouveau statut d’acteur respectable et de livrer une performance physique destinée aux récompenses en tous genres.

dallas-buyers-club-dallas-buyers-club-29-01-2014-3-g

Dans les années 80, Ron Woodroof, cowboy homophobe malade du sida, devint héros malgré lui en se battant contre l’industrie pharmacologique et en faisant circuler clandestinement un traitement alors non reconnu. À partir de cette histoire de David contre Goliath, le film fait évoluer son récit de façon très linéaire, à la manière de récits réalistes sur des héros ordinaires, comme avaient pu l’être le Erin Brockovich de Soderbergh, ou plus récemment le Promised Land de Gus Van Sant.

Malheureusement, la politique anti-spectaculaire du film s’oppose à la prestation très appuyée et démonstrative de McConaughey, qui tire finalement toute l’attention vers lui là où la distance aurait été de rigueur, tandis que la mise en scène se complaît dans un naturalisme de façade (avec caméra à l’épaule et image délavée) tout en se laissant parfois aller à des accélérations de montage tout à fait déplacées pour ce type de sujet délicat.

Si le film évite de tomber dans le sentimentalisme, essentiellement par son écriture, il n’échappe donc pas à d’autres pièges d’un certain académisme nouveau, dans sa réalisation et son interprétation.

Thibaut Grégoire

Publicités

Une Réponse

  1. Pingback: Sorties Cinéma – 05/02/2014 | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s