Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 04/12/2013

Deux agréables surprises issues du cinéma hollywoodien grand public sortent dans les salles cette semaine, tandis que le très bon deuxième épisode de Hunger Games est toujours à voir. Pour une fois que les blockbusters sont de qualité, ça mérite d’être relevé.

venice-captain-phillips

 

Captain Phillips de Paul Greengrass

capitaine-phillips-captain-phillips-20-11-2013-17-g

En adaptant le récit d’un capitaine de paquebot américain victime d’une prise d’otages par des pirates somaliens, Paul Greengrass réalise probablement son film le moins pénible, et même carrément appréciable si on le considère comme ce qu’il est, à savoir un pur film d’action. Si Captain Phillips tient essentiellement par la tension constante qu’il installe, et par l’abattage de ces deux comédiens (Tom Hanks et le somalien Barkhad Abdi), il évite de tomber dans trop de patriotisme et de manichéisme.

Note : 6/10

 

La Reine des neiges de Chris Buck et Jennifer Lee

la-reine-des-neiges-frozen-04-12-2013-20-g

Dessin animé très classique dans son récit mais qui réserve quelques belles surprise formelles (le travail visuel sur la glace) et des trouvailles comiques (ce bonhomme de neige qui voudrait profiter du soleil !). Au final, un des meilleurs Disney de ces dernières années.

Note : 6/10

 

What Maisie Knew de Scott McGehee et David Siegel

_WMK0595.NEF

Adapté d’un roman de Henry James et déplacé de l’époque victorienne à nos jours, What Maisie Knew conserve l’argument de départ de l’œuvre original, pour vite s’en éloigner et déboucher sur une romance attendue.

Lire la critique complète

Note: 4/10

 

Le Cinquième pouvoir de Bill Condon

Daniel Brühl

Le premier film sur WikiLeaks ressemble au final plus à un téléfilm didactique qu’à une superproduction de luxe. Ses dialogues explicatifs et moralisateurs sont de grands moments de comique involontaire.

Lire la critique complète

Note : 2/10

 

Rattrapage

 

The Hunger Games : L’embrasement de Francis Lawrence

hunger-games-l-embrasement-the-hunger-games-catching-fire-27-11-2013-8-g

Après un premier épisode regardable mais conventionnel et éthiquement douteux, The Hunger Games passe la vitesse supérieure avec un deuxième opus qui fait résonner l’aspect gentiment révolutionnaire du récit avec sa forme cinématographique.

Lire la critique complète

Note : 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s