Critique et analyse cinématographique

FILM FEST GENT 2013 – « Under the Skin » de Jonathan Glazer

Avec seulement trois films en treize ans, le britannique Jonathan Glazer n’a sans doute pas assez produit pour que son nom et son œuvre soient reconnus à leur juste valeur. Son denier opus, Under the Skin est pourtant une nouvelle preuve que cet encore jeune cinéaste est parmi les plus inspirés de sa génération et qu’il est indubitablement un auteur à ne pas lâcher.

under-the-skin-scarlett-johansson-movie-2013-jonathan-glazer

Dans le roman de Michel Faber dont le film est librement inspiré, un(e) alien ayant pris l’apparence d’une jeune femme séduit des autostoppeurs en Ecosse pour fournir leurs corps à une grande entreprise. Cette intrigue n’est en réalité pas aussi clairement énoncée dans le film et sert surtout de prétexte à un déferlement visuel et sensoriel, toujours à la limite de l’expérimentation formelle. C’est par la répétition du même – la traque des hommes dans les contrées écossaises, la séduction puis le piège – que Glazer parvient à créer un climat d’angoisse et d’étrangeté, qui font de son film l’un des plus envoûtants de l’année.

On ne peut en outre parler d’Under the Skin sans évoquer son interprète Scarlett Johansson, qui n’avait probablement jamais été utilisée de cette manière au cinéma, c’est-à-dire à la fois comme une icône et comme l’incarnation mythifiée de ce que représente l’actrice de cinéma. Dans son dernier acte, le film la met dans la situation la plus inconfortable, avant de la libérer du rôle qui lui a été assigné. C’est en enlevant cette deuxième peau et en révélant ce qu’il y a en-dessous – Under the Skin – qu’elle acte l’un des gestes de comédiens les plus forts de ces dernières années, tout en dévoilant le véritable sujet du film. Derrière son « pitch » de film de genre et son apparence d’œuvre d’art contemporain, Under the Skin est avant tout une superbe allégorie sur le métier d’acteur.

Thibaut Grégoire

 

Plus d’infos sur le site du Festival de Gand

Publicités

2 Réponses

  1. Pingback: Sorties Cinéma – 25/06/2014 | CAMERA OBSCURA

  2. Pingback: Tops et flops de 2014 | CAMERA OBSCURA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s