Critique et analyse cinématographique

Cannes 2013 – Vendredi 24/05

Plus que deux jours de compétitions, mais encore quelques grands noms comme James Gray, ou Polanski et Jarmusch demain. De leur côté, l’iranien Mohammad Rasoulof referme la compétition Un Certain Regard et Yolande Moreau clôture la Quinzaine des Réalisateurs.

the-immigrant-the-immigrant-27-11-2013-3-g

Compétition officielle

The Immigrant de James Gray

Avec Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner

Résumé : 1921. Ewa et sa soeur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa soeur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…

Michael Kohlhaas d’Arnaud des Pallières

Avec Mads Mikkelsen, Melusine Mayance, Bruno Ganz, Denis Lavant

Résumé : Au XVIe siècle, quelque part dans les Cévennes, Michael Kohlhaas, un prospère marchand de chevaux mène une vie familiale aisée et heureuse. Victime d’une injustice, cet homme pieux et intègre lève une armée et met les villes à sac pour rétablir son droit.

 

Un Certain Regard

Les Manuscrits ne brûlent pas de Mohammad Rasoulof

Résumé : Khosrow est un tueur à gage. Sous l’autorité de Morteza, ils partent tous deux en mission pour un assassinat commandité. Le meurtre doit être mis en scène pour faire croire à un suicide. Les deux tueurs doivent changer leur plan initial au dernier moment…

 

Quinzaine des Réalisateurs

On the Job d’Erik Matti

Avec Piolo Pascual, Gerald Anderson, Joel Torre, Joey Marquez

Résumé : À Manille, deux détenus, Tatang et Daniel, bénéficient secrètement de droits de sortie occasionnels délivrés par des politiciens corrompus dont ils sont les tueurs à gages. Francis et Joachim, les deux policiers qui enquêtent sur les meurtres commis, sont loin d’imaginer que les criminels qu’ils recherchent sont déjà derrière les barreaux… Ces quatre hommes tentent de gagner leur vie quel qu’en soit le prix pour subvenir aux besoins de leurs familles. Ils vont s’affronter, pris dans une spirale infernale et piégés par une machination politique qui fera de leurs proches les premières victimes collatérales… Cette histoire est inspirée de faits réels.

Henri de Yolande Moreau

Avec Pippo Delbono, Candy Ming, Jackie Berroyer, Simon André

Résumé : C’est la rencontre de deux êtres en marge, de deux solitudes. Celle d’Henri, la cinquantaine, un homme éteint, résigné et un peu alcoolique. Et celle de Rosette, déficiente mentale (légère) qui rêve d’amour, de sexualité, de normalité…

 

Sites internet : Festival de Cannes, Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s