Critique et analyse cinématographique

Cannes 2013 – Vendredi 17/05

Deuxième journée de compétition avec Farhadi et Jia Zhangke. Les choses sérieuses commencent donc. Regardez les bandes-annonces et les extraits des films du jour.

a-touch-of-sin-tian-zhu-ding-4-g

Sélection officielle

Le passé d’Asghar Farhadi

Avec Bérénice Béjo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa, Pauline Burlet

Résumé :  Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

A Touch of Sin de Jia Zhangke

Avec Jiang Wu, Meng Li, Lanshan Luo, Baoqiang Wang

Résumé :  Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l’action. San’er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu. Xiaoyu, hôtesse d’accueil dans un sauna, est poussée à bout par le harcèlement d’un riche client. Xiaohui passe d’un travail à un autre dans des conditions de plus en plus dégradantes.
Quatre personnages, quatre provinces, un seul et même reflet de la Chine contemporaine : celui d’une société au développement économique brutal peu à peu gangrenée par la violence.

 

Un Certain Regard

Miele de Valeria Golina

Avec Jasmine Trinca, Carlo Cecchi, Libero De Rienzo, Vinicio Marchioni

Résumé :  Irène vit seule dans une maison au bord de la mer non loin de Rome. Son père et son amant la croient étudiante. En réalité, sous le nom de code MIELE, elle aide clandestinement des personnes en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant.
Un jour elle procure une de ces doses mortelles à un nouveau « client » Monsieur Grimaldi. Elle découvre cependant qu’il est en parfaite santé mais qu’il veut mettre fin à ses jours, ayant perdu goût à la vie.
Bien décidée à ne pas être responsable de ce suicide, elle va tout faire pour l’en empêcher.

L’inconnu du lac d’Alain Guiraudie

Avec Pierre Deladonchamps, Christophe Paou, Patrick D’Assumçao

Résumé :  L’été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d’un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

Quinzaine des Réalisateurs

Un voyageur de Marcel Ophüls

Avec Marcel Ophuls, Elliott Erwitt, Jeanne Moreau, Madeleine Morgenstern

Résumé :  Dix-huit ans après son dernier film (Veillées d’armes), Marcel Ophuls sort de sa retraite, comme l’un de nos derniers Maîtres, le plus corrosif, le plus drôle aussi. Le plus puissant. Le réalisateur du Chagrin et la pitié nous lègue les histoires de sa vie, d’une exceptionnelle richesse, faisant d’Un voyageur une escapade gaie et amère à travers le siècle et le cinéma. Fils du grand Max Ophuls, il sait être un homme généreux dans l’admiration. Nous croisons ainsi Jeanne Moreau, Bertolt Brecht, Ernst Lubitsch, Otto Preminger, Woody Allen, Stanley Kubrick et, bien sûr, son ami François Truffaut. Il n’y a pas de grand cinéaste sans mémoire, voici donc le magasin aux souvenirs de Marcel Ophuls.

The Selfish Giant de Clio Barnard

Avec Conner Chapman, Shaun Thomas, Sean Gilder, Siobhan Finneran

Résumé :  En marge et exclus de l’école, Arbor, 13 ans, et Swifty, son meilleur ami, font la rencontre de Kitten, un ferrailleur. A l’aide d’une charrette et d’un cheval, les deux adolescents commencent à collecter du métal pour le compte de ce dernier. Swifty est à l’aise avec les chevaux, Arbor, lui, semble plus soucieux d’impressionner Kitten et de gagner de l’argent. Aussi lorsque Kitten commence à favoriser Swifty, Arbor se sent blessé, exclu et la situation entre les deux amis se détériore. Arbor devient alors de plus en plus gourmand cherchant sans cesse à tirer plus de profit, accroissant ainsi la tension entre eux jusqu’à provoquer un événement tragique qui les transformera tous.

Ugly d’Anurag Kashyap

Avec Ronit Roy, Rahul Bhat, Tejaswini Kolhapure, Vineet Kumar Singh

Résumé :Rahul et Shalini, les parents de Kali, 10 ans, sont divorcés. La fillette vit désormais avec sa mère et son beau-père, Shoumik, responsable d’une brigade de la police de Mumbai. Un samedi, alors que Kali passe la journée avec son père Rahul, elle disparaît…

 

Semaine de la Critique

Le démantèlement de Sébastien Pilote

Avec Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier, Sophie Desmarais

Résumé :Gaby a une ferme où il élève des agneaux : la Ferme Gagnon & Fils. Mais il n’a pas de fils, seulement deux filles qu’il a élevées comme des princesses et qui habitent loin dans la grande ville. Un jour, l’aînée lui demande de l’aider financièrement pour éviter de perdre sa maison. Gaby, chez qui le sentiment de paternité s’est développé jusqu’à la déraison, décide de démanteler la ferme.

 

Sites internet : Festival de Cannes, Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique

Publicités

Une Réponse

  1. j’ai bien aimé miele et the selfish giant dans deux genres différents

    mai 26, 2013 à 00:14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s