Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 01/05/2013

Dans la fadeur ambiante, dominée par des comédies américaines de bas-étage, un film chilien et un dessin animé russe relèvent légèrement le niveau.

21 and Over

No de Pablo Larrain

no-2012-3-g

En s’intéressant à la campagne du « Non » qui permit l’éviction de Pinochet de la tête du Chili en 1988, Pablo Larrain construit un film intelligent et apporte une réflexion sur l’exercice de la politique et les effets pervers de la propagande. Articulant son film autour des images d’archives de la campagne publicitaire, il donne à l’ensemble l’esthétique crapoteuse de la vidéo des années 80. Cet habillage visuel donne son cachet au film mais apparaît vite comme une manière de masquer le manque d’audace général de la mise en scène.

Note : 7/10

Le Vilain petit canard de Garri Bardine

le-vilain-petit-canard-gadkiy-utyonok-the-ugly-duckling-02-11-2011-1-g

Distribué chez nous de manière à cibler uniquement un très jeune public, ce film d’animation russe très atypique est pourtant assez adulte dans sa démarche. En adaptant le célèbre conte d’Andersen en pâte à modeler, Bardine donne une esthétique particulière à l’ensemble et insuffle de la cruauté dans son récit. Avec sa critique politique en arrière fond, Le Vilain petit canard est une véritable curiosité.

Note : 6/10

21 and Over de Jon Lucas et Scott Moore

21-and-Over-Miles-Teller-Justin-Chon-Skylar-Astin

Surfant sur le succès de Project X, voici un film de beuverie estudiantine résolument crétin, bâclé et sans la moindre originalité. Quelques sourires seront arrachés ça et là grâce à l’abatage des trois jeunes comédiens.

Note : 4/10

Upside Down de Juan Diego Solanas

431967866_640

Visuellement prometteur, le film de Solanas se révèle être un pétard mouillé, qui se contente de son postulat de base sans jamais le développer. L’histoire d’amour qui occupe tout l’espace de ce pseudo-film de science-fiction est particulièrement mièvre et les acteurs semblent concourir au prix du plus beau sourire.

Note : 4/10

Parental Guidance d’Andy Fickman

le-choc-des-generations-parental-guidance-13-03-2013-25-12-2012-9-g

Comédie ringarde et poussive, en forme de comeback pour deux has-been (Billy Crystal et Bette Midler). On ne sait trop ce qui est le plus navrant dans ce film, la promotion des bonnes vieilles valeurs familiales à l’ancienne ou la platitude des gags et des situations.

Note : 3/10

Rattrapage

L’Ecume des jours de Michel Gondry

l-ecume-des-jours-05-2013-4-g

Extrêmement étrange, cette adaptation est un écrin parfait pour l’univers bizarre et bricolé de Gondry. S’appuyant sur son casting « bankable » et son image de cinéaste léger, il prend le spectateur par la main pour l’amener du point A au point B, c’est-à-dire de la fantaisie poétique à une fable sombre et mélancolique. La plus grande qualité du film est qu’il déjoue les attentes et propose quelque chose de totalement hors-normes dans le cinéma populaire français.

Note : 8/10

Iron Man 3 de Shane Black

iron-man-3-iron-man-3-01-05-2013-11-g

Mieux construit et visuellement plus inventif que ses prédécesseurs, ce troisième opus est sans aucun doute le meilleur. Jouant à fond la carte de l’ironie dont Robert Downey Jr. est l’incarnation personnifiée, Iron Man 3 propose en outre une nouvelle version de la schizophrénie des héros et illustre le dédoublement de personnalité de la manière la plus ludique qui soit. Pas un grand film, c’est sûr…. Mais un divertissement de qualité et pas totalement idiot.

Note : 6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s