Critique et analyse cinématographique

Sorties Cinéma – 24/04/2013

Un buddy-movie à la française, une leçon de philo académique, The Rock dans toute sa splendeur et Josh Duhamel dans deux nanars…. Vivement Cannes !

les-gamins-17-04-2013-1-g

Les Gamins d’Anthony Marciano

PHO54540d60-a5dd-11e2-80f6-a3a53a5a4c92-805x453

Clairement influencé par les comédies américaines de la fabrique Judd Apatow, le premier film d’Anthony Marciano, co-écrit par son acteur-vedette Max Boublil, réserve quelques gags savoureux et dégage une bonne humeur communicative, principalement due au duo que forme Boublil avec Alain Chabat. Malheureusement, le film n’arrive pas à tirer parti de ses personnages de grands enfants et se contente d’accumuler les rires comme des trophées, avant de retomber sur ses pattes dans son dernier quart d’heure et de rentrer dans la case « comédie romantique », avec toute le moralisme que ça implique.

Note : 5/10

Hannah Arendt de Margarethe Von Trotta

hannah-arendt-hanna-arendt-24-04-2013-2-g

Au début des années 60, la philosophe juive-allemande Hannah Arendt est envoyée en Israël par le New Yorker, pour couvrir le procès d’Adolf Eichmann. Les articles qu’elle en tirera, soulevant la question de la banalisation du mal, la conduiront à être accusée d’antisémitisme. Du débat passionnant sur la frontière entre le bien et le mal, le film opère un glissement vers la mise à l’écart progressive d’Arendt par ses pairs. Il est difficile de savoir ce que la réalisatrice veut démontrer, si tant est qu’elle veuille démontrer quelque chose. C’est le gros problème de ce film bavard et académique, qui tombe peu à peu dans le « biopic » caricatural et sans point de vue.

Note : 5/10

Safe Haven de Lasse Hallström

safe-haven-julianne-hough-josh-duhamel

Un incroyable gloubi-boulga qui mêle allègrement romance et thriller, avant d’ajouter une pincée de fantastique comme une cerise sur le gâteau de chantilly. Tiré d’un roman de Nicholas Sparks, auteur notoire de « chick litt », le film réquisitionne le faiseur Lasse Halsström, déjà responsable de l’infâme Dear John, adapté du même auteur. Comme on dit dans ces cas-là, il y a un public….

Note : 4/10

Snitch de Ric Roman Waugh

SNITCH

Basé sur une histoire vraie, voici le prototype même du film américain qui ne devrait logiquement pas être exporté en dehors des frontières de la patrie de la testostérone et de la bien-pensance. Sorte d’ode à l’auto-justice et aux valeurs familiales, Snitch est en outre un véhicule pour Dwayne Johnson (ex-The Rock), censé lui offrir un rôle plus crédible qu’à l’accoutumée. L’espoir fait vivre !

Note : 3/10

Fire with Fire de David Barrett

_MG_7365.CR2

Sorti en « direct-to-dvd » aux Etats-Unis et à peu près partout dans le monde, cet énième thriller d’action sort inexplicablement dans les salles en Belgique. Quand on pense que des films comme Promised Land de Van Sant ou La Belle endormie de Bellocchio ne sont même pas annoncés, cela en dit long sur l’absurdité de la distribution dans ce pays. Mettant en scène l’inénarrable Josh Duhamel (qui remplit l’exploit d’être dans deux navets cette semaine, avec Safe Haven), cette série B permet en outre d’apprécier les apparitions éclairs de Bruce Willis et de 50 Cent, qui semblent tous deux condamnés à ce genre de caméos dans des films de vidéothèques.

Note : 3/10

Rattrapage

The Host d’Andrew Niccol

les-ames-vagabondes-the-host-5-g

Moins surprenant par sa vision d’un futur aseptisé que par son triangle amoureux inédit, The Host propose une nouvelle radioscopie des désirs dans la lignée des autres adaptations de Stephenie Meyer et débouche sur un type de science-fiction plus intimiste que la moyenne.

Lire la critique complète

Note : 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s