Critique et analyse cinématographique

Les Magritte du cinéma : nominations

Les nominés à la troisième édition des Magritte du cinéma belge ont été dévoilés. Les gagnants seront connus lors de la cérémonie du 2 février, présidée par Yolande Moreau et présentée par Fabrizio Rongione.

Image

Meilleur film

38 témoins
A perdre la raison
Dead man talking
Mobile home

Meilleure réalisation

38 témoins : Lucas Belvaux
A perdre la raison : Joachim Lafosse
Dead man talking : Patrick Ridremont
Mobile home : François Pirot

Meilleur film flamand en coproduction

A tout jamais – Tot altijd
Le cochon de Madonna – Het varken van Madonna
Little black spiders

Meilleur film étranger en coproduction

De rouille et d’os
L’exercice de l’Etat
La part des anges – The angels’ share
Le cochon de Gaza

Meilleur scénario original ou adaptation

38 témoins : Lucas Belvaux
A perdre la raison : Joachim Lafosse, Matthieu Reynaert
Dead man talking : Patrick Ridremont, Jean-Sébastien Lopez
Mobile home : François Pirot, Maarten Loix, Jean-Benoît Ugeux

Meilleure actrice

A perdre la raison : Émilie Dequenne
Au cul du loup : Christelle Cornil
Les tribulations d’une caissière : Déborah François
Toutes nos envies : Marie Gillain

Meilleur acteur

Cloclo : Jérémie Renier
De rouille et d’os : Matthias Schoenaerts
L’exercice de l’Etat : Olivier Gourmet
Le grand soir : Benoît Poelvoorde

Meilleure actrice dans un second rôle

38 témoins : Natacha Régnier
A perdre la raison : Stéphane Bissot
Camille redouble : Yolande Moreau
Mobile home : Catherine Salée

Meilleur acteur dans un second rôle

De rouille et d’os : Bouli Lanners
Dead man talking : Jean-Luc Couchard, Denis M’Punga
L’envahisseur : Dieudonné Kabongo

Meilleur espoir féminin

Dead man talking : Pauline Burlet
La folie Almayer : Aurora Marion
Miss mouche : Mona Jabé
Mobile home : Anne-Pascale Clairembourg

Meilleur espoir masculin

La tête la première : David Murgia
Little glory : Martin Swabey
Mobile home : Gael Maleux
Torpédo : Cédric Constantin

Meilleure image

Dead man talking : Danny Elsen
L’hiver dernier : Hichame Alaouie
La folie Almayer : Remon Fromont

Meilleur son

38 témoins : Henri Morelle, Luc Thomas, Aline Gavroy
A perdre la raison : Ingrid Simon, Thomas Gauder
L’exercice de l’Etat : Julie Brenta, Olivier Hespel

Meilleurs décors

Dead man talking : Alina Santos
L’envahisseur : Françoise Joset
La folie Almayer : Patrick Dechesne, Alain-Pascal Housiaux

Meilleurs costumes

L’exercice de l’Etat : Pascaline Chavanne
La folie Almayer : Catherine Marchand
Le grand soir : Florence Laforge

Meilleure musique originale

38 témoins : Arne Van Dongen
L’hiver dernier : DAAU/ Die Anarchistische Abendunterhaltung
Mobile home : François Petit, Michaël de Zanet, Coyote, Renaud Mayeur

Meilleur montage

38 témoins : Ludo Troch
A perdre la raison : Sophie Vercruysse
Couleur de peau : miel : Ewin Ryckaert
Le cochon de Gaza : Damien Keyeux

Meilleur court métrage

A new old story
Fable domestique
Le cri du homard U.H.T.

Meilleur documentaire

Bons baisers de la colonie
Cinéma Inch’Allah !
L’affaire Chebeya, un crime d’Etat ?
Le thé ou l’électricité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s