Critique et analyse cinématographique

« Dimanches » de Valéry Rosier

Après avoir remporté deux prix à Cannes, à la Semaine de la Critique, et deux autres prix au Brussels Short Film Festival, le film atypique de Valéry Rosier continue son petit bonhomme de chemin au festival « Le court en dit long ».

A la vision de Dimanches du belge Valéry Rosier, véritable petite sensation de la dernière Semaine de la Critique à Cannes, on comprend aisément ce qui a pu plaire au président du jury Jerzy Skolimowski, qui lui a remis le plus grand prix, dans ce court-métrage à la fois drôle et caustique. Ces petits moments de vies captés ça et là lors d’un dimanche grisâtre reflètent la solitude et l’errance humaine, telle que le cinéaste polonais aime également la dépeindre.

Tourné dans le Hainaut, en hiver, le film tire parti de ces décors froids et crépusculaires et les érige au rang de tableaux filmiques, à l’instar de ce qu’ont pu faire les Scandinaves Roy Andersson ou Bent Hamer, et tire parti de plans fixes pour créer des images qui s’impriment durablement sur la rétine.

Ne laissant pas de côté une certaine « belgitude » dans le traitement décalé emprunté par l’ensemble, Valéry Rosier se démarque cependant de cette tendance très à la mode en donnant à son film une dimension universelle supplémentaire, notamment en ne situant jamais son action et en ne faisant pas – ou peu – recours aux dialogues.

Au final, ces fragments d’existences, ces tranches de vies tissées les unes avec les autres, sur une courte durée, pourraient très bien s’étirer sur la longueur et donner naissance à un type de cinéma encore inédit dans notre pays.

Thibaut Grégoire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s