Critique et analyse cinématographique

"The Impossible" de Juan Antonio Bayona

C’était inévitable. On ne pouvait échapper à un film à grand spectacle sur la catastrophe du tsunami en 2004. Mais là où on aurait pu espérer qu’un Spielberg, voire un J.J. Abrams s’en empare, on se retrouve avec l’espagnol Juan Bayona, auteur du très médiocre, mais inexplicablement adulé, L’Orphelinat.

the-impossible-the-impossible-21-11-2012-5-g

Ce qui irrite le plus dans cette histoire de famille séparée par le tsunami, mais réunie par la force de l’amour – c’est à peu près aussi idiot que ça –, ce n’est pas tant son côté « tire-larme » éhonté, mais encore plus la manière dont les faits sont traités.

Bien qu’il s’inspire de l’histoire d’une famille espagnole, Bayona et ses producteurs ont choisi, pour des raisons économiques évidentes, de tourner en anglais, avec des acteurs de renommée internationale. C’est avec des allures de blockbuster hollywoodien que The Impossible s’attèle donc à relater cette « histoire vraie » – comme martelé dès le générique d’ouverture. Le procédé de chantage à la réalité, appliqué avec autant de balourdise, est déjà immonde en soi, mais l’est encore plus lorsqu’il s’applique à une tragédie telle que celle du tsunami.

Dans The Impossible, tout frise l’indécence, de l’utilisation des enfants et de la musique pour manipuler les émotions des spectateurs, à l’attention quasi-exclusive qui y est portée aux victimes occidentales de la catastrophe. En effet, les autochtones semblent ici réduits à des rôles d’adjuvants, juste bons à aider les touristes blessés, comme si les gens du crû étaient de toute façon voués à ce destin tragique. C’est donc avec des accents de néo-colonialisme que le film célèbre les bonnes vieilles valeurs de la famille et de l’amour « plus fort que tout ».

Thibaut Grégoire

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 45 autres abonnés